Le froid ne fait que commencer et c’est pourtant maintenant que vous devez déjà penser à votre vestiaire d’hiver. N’oubliez pas qu’il ne doit comporter que des matières naturelles, confortables et des éléments à superposer. Ce qui est valable pour les enfants (les vêtements superposés) l’est aussi pour vous monsieur. Mais vous avez l’avantage de pouvoir expérimenter quelques styles avec ces superpositions.

De quoi doit être constitué votre vestiaire d’hiver ?

En fait, dans ce domaine, n’oubliez pas que l’objectif est de s’isoler du froid. Et pour y parvenir efficacement, il y a 3 principes que vous devez garder à l’esprit : premièrement, qu’une couche coupe-vent et ou imperméable vous permet d’être à l’abri du vent et de la pluie. Deuxièmement, la seconde couche, isolante, garde tout l’air chauffé par votre corps, ce qui vous isole. Et enfin, en troisième lieu, qu’une couche de base, celle qui colle à votre peau, vous garde au chaud et tient votre peau éloignée du pull qui peut gratter et être irritante parfois et en plus, elle vous évite l’humidité.

Commençons par la première couche

La première, c’est la couche de base, votre linge de corps en fait. Il peut s’agir d’un tee-shirt ou d’un tricot mais aussi de vos sous-vêtements. Privilégiez toujours le coton pour cette couche de base, elle permet à votre corps de respirer, de vous tenir au chaud et d’évacuer l’humidité. Ou bien, optez sur du lin qui donne les mêmes résultats. Par contre, si vous allez pratiquer un sport ou une quelconque activité physique, misez plutôt pour des tee-shirts en laine mérinos qui se mouille moins vite que le coton. Ce principe est valable si vous devez faire de la marche ou tout simplement pour une tenue décontractée. Vous trouverez de ces tee-shirts chez Decathlon ou chez Ice Breaker ou encore chez Seagale. Et si vous êtes du genre frileux monsieur, pourquoi ne pas enfiler un collant en micro-fibres de laine qui est invisible et si confortable ? Ne vous inquiétez pas, cela n’enlève en rien votre superbe allure, d’ailleurs, qui le saura ? Sinon, piochez dans les sous-vêtements des randonneurs en hiver, vous y trouverez des pièces intéressantes.

Les deux autres couches

La couche isolante est celle qui emprisonne l’air et doit être en coton, ainsi, pas de risque de transpiration. Une pièce en laine aussi peut très bien faire l’affaire et peut même être un meilleur choix en hiver. Mais si vous voulez une gamme encore plus élevée et plus chaude, choisissez la plume. Elle emprisonne encore plus d’air que le fibre de laine, et donc, plus avantageuse. Veillez juste à ne pas trop serrer cette couche afin qu’elle puisse garder davantage la chaleur. Que dire de la couche coupe-vent et ou imperméable ? Elle joue son rôle à condition qu’il y ait les 2 autres. Choisissez-la en drap de laine assez dense, en polyester en micro-fibres ou en autres matières comme le Tri-Durance et les textiles « techwear », en coton huilé et en cuir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *